2017 se termine, bonjour 2018 en Champagne-Ardenne !

Ces 365 jours en 2017…

Ils nous ont donné l’opportunité de vous faire découvrir 15 producteurs, 10 lieux de vie, 5 créateurs, 5 livres, et 3 « escapes » en Champagne-Ardenne.

Voici un peu plus d’un an que nous existons. Et toutes les trois sommes enthousiasmées de découvrir  les trésors que recèle notre région si souvent décriée par certains !
Notre trio a pris beaucoup de plaisir à sillonner les routes afin de vous présenter des hommes et des femmes passionnés par leurs métiers.

La Champagne-Ardenne a une véritable identité gastronomique et créatrice.

Plus nous avançons, plus nous goûtons et partageons de belles choses dont il faut absolument  parler.
De même, nous sommes touchées de constater que nos informations vous intéressent ! VOUS êtes des centaines à vous connecter à La Champagne a du goût, et/ou à nous suivre sur les réseaux sociaux.

Un grand merci à vous !

Il y a quelque chose de plus grand à construire. NOUS sommes motivées à continuer cette aventure, à jouer l’interface entre tous. Mais l’aventure se tente ensemble et nous avons besoin de lecteurs. Alors, faites-en profiter vos amis, parents, clients, associés, etc…
Soyez acteurs de notre développement en parlant de nous et en partageant nos publications !

Car ce soutien nous permettra de vous proposer encore plus de matière. Grâce à vous, nous serons le « maillon fort » qui  facilitera la découverte d’hommes et de femmes, de leurs produits ou de leurs créations pour un large public .

Pour La Champagne a du goût, le partage est l’ingrédient principal, chaque fois que nous prenons la route. Nous comptons sur vous pour que ce partage soit interactif .

Alors n’hésitez pas : commentez , questionnez ou bien contactez-nous pour d’éventuelles suggestions.

De nouvelles rencontres et projets pour 2018, dont nous vous parlerons très prochainement, sont en mitonnage .

Pensez à vous abonner à notre newsletter !

Nous vous souhaitons à tous une Belle Année 2018 en notre compagnie !

 

Véronique, Sophie, Caroline.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *