Au bon lait de Marguerite, de savoureuses glaces artisanales

Glaces Au bon lait de Marguerite
Quelques glaces… et il y en a d’autres !

Lors du Festival du Bon et du Goût 2018, La Champagne a du goût, toujours en recherche de nouveaux producteurs locaux, avait rencontré Anaïs, de La Ferme de Crécy. Nous avions particulièrement apprécié ses glaces maison fabriquées avec le lait de ses vaches. Mais pas seulement nous ! Au bon lait de Marguerite a gagné ce jour-là le 1er prix des produits sucrés Coup de Cœur des Chefs 2018.

Prix Coup de Coeur des chefs au Festival du Bon et du Goût !
Prix Coup de Coeur des chefs au Festival du Bon et du Goût !
A la rencontre d’Anaïs et Romain SOUDANT à la Ferme de Crécy
Au bon lait de Marguerite, à la ferme de Crécy
Au bon lait de Marguerite, à la ferme de Crécy

C’est dans un ancien prieuré Sainte-Marguerite, près de Brécy-Brières, qu’ils sont installés, magnifique endroit dans un paysage bucolique bordant la rivière de l’Aisne .

Quatrième génération d’éleveurs, Romain travaille avec son père sur l’exploitation depuis 2013. Ils élèvent des vaches pour leur lait qui, près de la rivière, prennent du bon temps dans de sains pâturages ! Nous leur avons rendu visite.

Naissance de la marque

En 2017, Romain et Anaïs, décident, après avoir vu un reportage sur la fabrication des glaces, de transformer une partie de leur production de lait en produit fini. Ainsi naît la marque « Au bon lait de Marguerite ». Pour l’anecdote, ce nom est choisi en rappel de la sainte patronne du prieuré, du prénom de la vache de Fernandel dans le film « La vache et le prisonnier », et du métier de fleuriste qu’Anaïs envisageait d’exercer au tout début.

L’outil de travail et fabrication de la glace
Laboratoire Au bon lait de Marguerite
Le laboratoire, mais juste une partie !

Après l’acquisition d’un laboratoire flambant neuf et parfaitement aux normes, Anaïs se forme de façon intensive auprès d’un pâtissier parisien qui lui transmet son savoir-faire.

Le lait récolté sur place en salle de traite est transformé en crème. La qualité de ces glaces se trouve dans sa recette traditionnelle à base de crème, lait, sucre et arômes naturels ou fruits locaux.

Après le passage de la préparation dans la machine spécialisée, une glace naturelle et sans air s’écoule à 5°C dans trois types de conditionnement. Puis le tout repasse au surgélateur -30°C pour finir la courbe de Pasteur. Mais elles ne sont pas remplies d’air comme dans beaucoup de produits proposés sur le marché : le pot est compact. Et le remplissage est entièrement manuel !

La gamme de glaces artisanales

Elle se décline en 20 parfums (la pistache et la fleur de lait sont à tomber !). Mais d’autres sont en tests… humm ! Nous avons fait une délicieuse dégustation. De plus, Au Bon Lait de Marguerite commercialise des bûches glacées avec un biscuit maison, fruit de la formation reçue. 400 furent livrées pour les fêtes de Noël !

La relève assurée en Champagne-Ardenne
Anaïs et Romain SOUDANT, Au bon lait de Marguerite
Anaïs et Romain SOUDANT

Comme lors d’autres rencontres avec des producteurs locaux, nous sommes une fois de plus impressionnées par l’attachement de ce jeune couple à leur région Champagne-Ardenne dont ils nous parlent avec enthousiasme.

Alors, pour sauvegarder notre patrimoine historique et gastronomique, ils n’hésitent pas à investir et à donner de leur temps et de leur courage. Les tâches de chacun sont donc bien partagées. En effet, pour Romain la journée commence vers 6h pour la première traite, l’élevage et la culture de ses autres parcelles. Anaïs fabrique les glaces, commercialise, livre et gère également leur nouvelle activité. C’est un couple très actif, sportif et qui participe aux activités culturelles locales. 

Ce moment convivial nous a ainsi permis de constater que nous avions le même objectif : celui de mettre en lumière notre patrimoine de Champagne-Ardenne !

Et comme Anaïs et Romain aiment les défis et projets, ils veulent également revaloriser leur bâtiment de ferme en brique rouge, qui a une belle histoire, en chambres d’hôtes et ainsi développer leur activité agricole.

Anaïs nous confie aussi : « Transformer notre production en produits finis de qualité, rencontrer, apporter du plaisir gustatif à nos clients, c’est très gratifiant. »
Alors… chapeau bas !

Où retrouver leurs glaces

– chez Sacrés Fermiers, à Cernay-lès-Reims,
– à La Ferme du Centre, à Châlons-en-Champagne,
– au drive fermier de Charleville,
– au marché de Vouziers le 2ème mercredi du mois,
– aux marchés des producteurs de Renwez, et de Launois-sur-Vence, uniquement en été.

Et vous les retrouverez dans de nombreux restaurants…

Les Marguerites (vaches) de Romain et Anaïs
Les Marguerites de Romain et Anaïs

Ferme de Crécy
08400 Brécy-Brières
Passez vos commandes à Anaïs : 06 70 17 16 53
à Romain : 06 84 44 03 08
Ou par mail : aubonlaitdemarguerite@gmail.com
Retrouvez-les sur Facebook

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *