Oh La Vache ! Que c’est beau, que c’est bon…

 

La charcuterie chez Oh la vache !
La charcuterie… mmmmh !
Oh La Vache ! Boucher-affineur rémois.

OH LA VACHE !….QUE C’EST BEAU…, QUE C’EST BON…
Interjection d’étonnement ou plutôt de plaisir!

En entrant chez Nicolas, on découvre un homme souriant et passionné qui, après le monde de l’industrie, fait un grand écart (il s’est beaucoup entraîné, au risque de se faire un claquage !) mais qui est déterminé à devenir un boucher pas tout à fait comme les autres…
Cette boucherie atypique se découvre comme un bon vin…

D’abord la robe…

Une façade d’un beau gris, de grandes vitrines qui nous laissent entrevoir de beaux frigos où les viandes sont exposées, éclairées, afin de découvrir au mieux le spectacle de la maturation.

Puis le nez…

Et là, un vrai bonheur, une odeur qui ressemble à celle (pour ceux qui ont connu) du camion du boucher de campagne lorsque qu’il ouvre sa devanture, nous proposant une rondelle de saucisson. Humm…

Puis le goût…

Justement il y en a pour tous les GOÛTS : de l’Aubrac, de la Simmental, de la Blonde de Galice, de la Salers, de l’Hérens, un défilé de stars venant de France et de Suisse, des stars choisies par Nicolas chez ses éleveurs de races rustiques, respectant une alimentation en herbes.

EH !! Vous ne vous demandez pas… mais qu’est ce que la maturation ? Nous si !
La viande de bœuf repose sur l’os entre 0° et 4° pour une durée allant de 45 à 60 jours, sous l’œil averti de Nicolas, pour l’affiner et lui donner une empreinte de goût.
Les enzymes présentes dans la viande travaillent, le collagène contenu dans celle-ci se désagrège, le gras prend les odeurs qui se communiquent à la viande.

Puis vient l’affinage…

Avec la formation de la «fleur», une œuvre d’art contemporaine ! Il y a beaucoup de perte à la découpe mais ce qui vous sera proposé sera exceptionnel !! Une viande tendre et goûteuse.
Finalement, vieillir nous rendrait plus tendre et plus goûteuse, super scoop !

Mais OH LA VACHE ! vous propose aussi viandes traditionnelles, saucisses, jambons, boudins, farces, paupiettes, volailles, lapins, saucissons, pâtés, pâtés-croûte, viandes séchées, rillettes grises (mais pas des crevettes), morceaux transformés des stars qu’il a sélectionnées… Nicolas est votre boucher du centre-ville, celui qui est à deux pas ou trois, ou plus.
Alors poussez la porte, mais pas trop fort.
De bons produits, beaucoup d’attention, une jolie présentation, et des amis pour les partager, … cela ressemble au bonheur.

Retrouvez Oh La Vache ! sur Facebook.
http://www.boucherie-ohlavache.com
13 rue Courmeaux à Reims.
03-26-06-75-34

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *