La Champagne a du goût
Artisans - créateurs

BABOUK, l’origami à la rémoise

En visitant l’Hyper Noël en décembre dernier, La Champagne a du Goût était tombée en admiration devant les magnifiques créations en origami d’Alice RAHOLA. Nous avons voulu vous présenter cette jeune créatrice d’origine ardennaise qui réside à Reims. Titulaire d’un Master d’espagnol (son papa est catalan !), elle a suivi et validé des études au conservatoire en piano, qu’elle enseigne maintenant.

Alice RAHOLA

Alice RAHOLA

La genèse de l’art de l’origami chez Alice

L’origami est l’art du pliage du papier, ce mot japonais venant en fait du chinois. Cet art populaire est l’un des plus anciens, datant du VIe siècle, en Chine.

C’est à la naissance d’une de ses nièces qu’Alice décide de fabriquer son cadeau : un mobile de sa propre facture.

Dès lors, le plaisir éprouvé à élaborer cette pièce lui fait prendre conscience de son envie de créer et d’adapter l’art du pliage de papier aux nombreuses idées qui l’assaillent. Car son imagination galope sans cesse. Elle se surprend à s’enthousiasmer pour dessiner des objets, assembler les matières et les couleurs. Ce qui n’est pas étonnant, notre créatrice est déjà une artiste de la musique !

Une première exposition grâce au Cabasson puis une seconde au Studio Pastel chez Florent LENICE en 2018 ravissent les acheteurs-amateurs.

Ainsi va naître sa petite entreprise qu’elle va nommer Babouk, du nom d’une araignée de La Réunion. Cela évoque la notion de fil pour construire et en même temps celle du fil d’Ariane qui nous guide.

L’esprit de Babouk

Dans les règles de l’art, Alice utilise essentiellement du papier WASHI ramené en stock d’un voyage. C’est le papier consacré, au Japon, pour pratiquer cette maîtrise artisanale inscrite dans la culture nippone. Il se compose de fibres de mûrier et doit présenter un grammage de 70/80. D’autres de ses ressources peuvent provenir de Florence, où l’on trouve aussi pléthore de magnifiques papiers.

Alice, lors de ses voyages, choisit des tissus ainsi « estampillés » ou marqués par leurs origines : Burkina Faso, Italie, Japon, Argentine et bien sûr Reims ! Autre belle idée : celle de demander à ses amis qui partent de lui ramener un bout de tissu !

Pour imaginer ses objets, elle dessine et s’inspire de l’ambiance cabinet de curiosité qui régnait chez ses parents. Puis entre ses mains, papiers pliés, tissus et fils de couture deviennent  des tableaux de papillons, kimonos ou tortues…

… des mobiles, parfois dans des bocaux !

Bocal "grues" en éclairage..., magique !

Bocal « grues » en éclairage…, magique !

Bocal "grues"

Bocal « grues »

Mobile "grues"

Mobile « grues »

 

Toutes les œuvres d’Alice sont fines, délicates et originales. C’est un art qui demande de la dextérité, de la patience et beaucoup de temps. Il lui faut 3 à 4 h pour confectionner un attrape-rêve !

Attrape-rêve "ours"

Attrape-rêve « ours »

Attrape-rêve en tissu

Attrape-rêve en tissu

 

Attrape-rêves "grue" et "poisson", tout en délicatesse !

Attrape-rêves « grue » et « poisson », tout en délicatesse !

Attrape-rêve "grues", détail du travail du fil

Attrape-rêve « grues », détail du travail du fil

 

Ces matières d’origine, talentueusement entremêlées, confèrent à ses mises en scène un esprit « déco ». Alice, avec BABOUK, a su détourner habilement et de façon tendance la pratique de l’origami.

Commande possible sur mesure !

Présente sur le site de créateurs Le Marché Super.
Mais retrouvez vite Alice ce week-end, les 7 et 8 mars 2020 au Marché d’Elles, à Cernay-lès-Reims !

06-37-80-60-98
Facebook https://www.facebook.com/pages/category/Design—Fashion/Babouk-456242511457635/
@babouk_origami

Aucun Commentaire

    Laisser un commentaire