La Champagne a du goût
Artisans - créateurs

LGM-1, un artiste rémois illustrateur d’architecture

Dans sa première vie, Julien MAILLOT exerce son métier d’architecte avec appétence au sein de différentes agences. En parallèle, il aime découvrir le monde, et son goût pour les voyages le fait décoller pour l’Asie. Durant une année, carnets de dessin sous le bras, il se perd dans les rues de Phnom Penh à la rencontre de cette ville cosmopolite. Il est immédiatement séduit et croque différents lieux en y ajoutant sa touche personnelle. L’Asie l’inspire, et le Cambodge en particulier devient un révélateur de talent. Ainsi naît LGM-1 !

Julien MAILLOT, alias LGM-1
Julien MAILLOT, alias LGM-1

L’architecte devenu artiste

Julien le bâtisseur est créatif, à l’écoute des souhaits de ses clients et toujours dans le respect des normes imposées. Aujourd’hui, l’architecte devenu artiste s’exprime librement au travers de ses illustrations. Il observe, hume l’air, ressent ce que dégage les différents lieux qu’il déniche au gré de ses balades. Il capture une photo, utilise des supports tels que des relevés architecturaux, Google Maps, ou consulte le cadastre. Soucieux de respecter les proportions des édifices sur lesquels il a jeté son dévolu, viennent ensuite les temps de la formalisation et de la reproduction. Rien n’est laissé au hasard, Julien exploite toutes ses compétences, c’est ainsi que son travail doublé d’une culture visuelle extraordinaire donne des créations incroyables.

Les différents dessins après interprétation de LGM-1, sont aussi époustouflants qu’animés. Son imagination galopante donne des œuvres hautes en couleurs qui fourmillent d’informations. Julien éprouve toujours énormément de plaisir à créer à la main ou numériquement, d’ailleurs son œil avisé et la précision dont il fait preuve donnent une dimension tout aussi captivante que surprenante.

Des lieux emblématiques

La ville est un terrain de jeu extraordinaire pour cet artiste qui, au travers de ses créations, dévoile son attachement pour l’architecture de notre ville sacrée. Les monuments, les couleurs, les harmonies, les rencontres sont autant de moments de vie que Julien aime partager au quotidien. Quand le vertical rencontre l’horizontal dans un tourbillon de couleurs, il est clair que nous sommes ici, mais transporté ailleurs. Un voyage graphique, une balade visuelle fantastique, un équilibre subtil qui donne l’occasion de vivre une expérience unique aux inspirations asiatiques, cet univers qui lui est si cher.

Les connaisseurs reconnaitront le Bar à Vin Le Clos !
Les connaisseurs reconnaitront le Bar à Vin Le Clos !
Oui, c'est le cinéma L'Opéra !
Oui, c’est le cinéma L’Opéra !
Le Foyer Rémois...
Le Foyer Rémois…

Chaque illustration raconte une histoire, c’est comme un livre ouvert, une bande dessinée en plusieurs dimensions qui mêlent passé, présent et futur. Les dessins sont comme en suspension, laissant la magie opérer. Peut-être avez-vous découvert son exposition à La Petite Halle de Quartier Libre, baptisée City Love, dans laquelle il a revisité les monuments emblématiques de Reims ?

le restaurant Le Boulingrin ?
Devinette : où est le restaurant Le Boulingrin ?
Autre vision du restaurant Le Boulingrin
Autre vision du restaurant Le Boulingrin
Reconnaissez-vous les Halles du Boulingrin ?
Reconnaissez-vous les Halles du Boulingrin ?

LGM-1, un talent rémois incontournable qui met à l’honneur et en couleur le patrimoine si précieux de notre région. La monotonie n’existe pas dans l’univers de Julien. Au premier coup d’œil, il vous embarque sur sa planète remplie d’énergie. Il nous confie que lors d’expositions, les échanges avec les visiteurs interpellés par son travail lui font chaud au cœur, et dès lors qu’ils repartent avec un dessin, alors il est un artiste heureux et motivé comme jamais !

Des commandes privées sur demande

Si vous le souhaitez, LGM-1 peut réaliser pour vous une œuvre numérique de votre habitation ou d’un lieu qui vous tient à cœur. Alors, il vous proposera une perspective réaliste, et vous fera partager également sa propre vision du lieu.

Reproduction fidèle...
Reproduction fidèle…
Puis avec la touche d'imagination de Julien !
Puis avec la touche d’imagination de Julien !

Pourquoi LGM-1 ?

C’est le nom donné en 1967 au premier signal d’un pulsar. Il évoquait un possible signal de nature extra-terrestre. Bien entendu, cela fut réfuté mais l’anecdote resta dans les annales.
LGM-1 : Little Green Men 1 (petits hommes verts).

Nous savons que le graphisme nourrit l’architecture, et lorsque l’esprit vagabond et l’imagination de LGM-1 entrent en scène, alors ces lieux que nous côtoyons tous les jours deviennent des lieux extraordinaires remplis de lumière. Un artiste rémois à découvrir absolument !

(1) LGM-1 | Facebook
LGM-1 (@_lgm1_) • Photos et vidéos Instagram
06 79 74 76 82

Aucun Commentaire

    Laisser un commentaire